La popotte de Manue

Je popotte, je m'amuse, c'est facile, c'est rapide et c'est aussi sans panique, venez vite .....

jeudi 14 décembre

Noël dans le Gévaudan

"Dans le Gévaudan, le menu comportait d'éternité des oreilles de porc et des saucisses, du fromage et du riz au lait, accompagnés de vins du Vivarais."
Posté par Manue popotte à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 14 décembre

Noël dans l'Armagnac

"On ne perdait pas son temps durant la messe de minuit. En effet, la daube, constituée de morceaux de boeuf cuits dans une sauce au vin rouge et aux condiments mijotait pendant que le curé accomplissait son office. La daube était servie avec des saucisses au retour de la messe. Pour le dessert, on dégustait des châtaignes grillées." 
Posté par Manue popotte à 21:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 14 décembre

Noël dans les Hautes-Alpes

"Dans les Hautes-Alpes, le repas de Noël était l'occasion de manger les sazanes ou creusets, c'est-à-dire des soupes aus pâtés. Le chef de famille portait traditionnellement un toast à tous les siens d'un verre de vin plein auquel chacun trempait ses lèvres. Tandis qu'à la fin du repas un toast était cette fois consacré aux absents."
Posté par Manue popotte à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 14 décembre

Noël en Auvergne

"Avant de commencer le repas maigre du 24, le père de famille allumait une bougie, se signait puis en soufflait la flamme avant de passer la bougie au fils ainé qui agissait de même en la passant éventuellement à sa femme qui la tendait au cadet, etc ... jusqu'au plus jeune qui placait la bougie sans l'éteindre sur la brioche prête à être dégustée. Puis le repas commençait avec en autres la traditionnelle soupe au fromage. Quand minuit arrivait, on rejoignait les autres menbres du village pour aller à la messe. Le repas suivant... [Lire la suite]
Posté par Manue popotte à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 14 décembre

Noël en Anjou

"En Anjou, on tuait le porc qui, bien longtemps à l'avance, avait été destiné à ctte fin royale. Vers la tombée de la nuit, les morceaux de l'animal étaient cuits dans une chaudière placée sur le feu de la cheminée. Le chef de famille arrosait alors la viande d'eau bénite en se signant puis jetait 3 poignées de sel dans la chaudière. La dégustation n'avait lieu qu'à l'aube."
Posté par Manue popotte à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 14 décembre

Noël dans le Loiret

" Du côté d'Orléans, la vedette allait autrefois au porc, sans négliger le moindre morceau, cuisiné sous toutes ses formes et à toutes les sauces. On trouvait sur la table de Noël, du boudin, des saucisses enveloppées dans de la crépine. Le tout était consommé au retour de la messe de minuit. "
Posté par Manue popotte à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]